Voyage en direction de Koumra

Le mercredi 17.10 nous sommes partis à 5h45 du matin pour Koumra avec Sébastien (le responsable actuel au Tchad) et Luc et son épouse (un important collaborateur dans la mise en place du projet Moringa). Pendant ce

temps la responsable Juliette et nos 2 amis Nohémie et Dimitriy restaient à Béthanie pour gérer l’orphelinat. Nous avons parcouru la route toute la journée (12h de route), ce qui nous a permis de voir le pays. C’est un joli voyage parce qu’il y a beaucoup à voir (les zébus, les cases, les vendeurs de toute sorte au bord des routes, boire le chaï en cours de route, etc.).

La route est néanmoins assez amochée en raison de la saison des pluies, ce qui nous oblige à ralentir le tempo en maints endroits pour contourner les trous dans le goudron. La saison des pluies a fait beaucoup de dégâts aussi dans les terres, beaucoup de récoltes sont complètement inondées … alors que l’année précédente c’était la sécheresse, les gens sont actuellement obligés de vivre au bord de la route en raison de leurs cases et terres inondées. Que la vie semble dure et injuste parfois !

A Koumra nous faisons à nouveau connaissance avec un tas de monde et nous devons en particulier nous occuper du projet Moringa. A notre arrivée à la ferme de Monkara : tour de la ferme, mise en marche de la génératrice, de la climatisation du laboratoire et du four, ouf ça fonctionne ! En fait il s’agissait pour nous de faire le procédé complet de fabrication de poudre et d’en avoir une quantité suffisante pour la faire analyser par des laboratoires français. Ce procédé était néanmoins plus que laborieux, nous avons fait avec les moyens du bord pour cueillir, laver, sécher et moudre les feuilles de Moringa, tout ça avec désinfection des mains et du matériel de la manière la plus rigoureuse possible dans un environnement on ne peut moins stérile… Au final nous sommes parvenus à produire 1 kg de poudre et attendons les résultats avec impatience… Lorsque nous avions fini de préparer la poudre de Moringa nous avons le droit de manger « la boule » au Gombo (plat traditionnel tchadien)… ça se mange avec les doigts et ça fait des fils… un peu comme la fondue mais en pire !

Le dimanche nous participons à notre premier culte africain, cela est très impressionnant avec les chants, les tamtams et les danses ! Les gens ici sont tellement chaleureux malgré leurs soucis quotidiens … et le lundi c’est retour à Béthanie, une journée de voyage à nouveau…A notre arrivée, Jonathan a vu un serpent devant notre porte d’entrée, sympa les rencontres qu’on fait ici !

La découverte de Jonny !

Voilà, ces premières semaines ont donc été très intenses en découvertes, il y a beaucoup de monde et de choses à connaître, notre cerveau est donc un peu barbouillé par toutes ces nouveautés… et l’estomac de Jonathan aussi ! Pour ma part, j’ai eu droit à un bon mal de tête, accompagné de fièvre et de toux, quoi de plus agréable d’avoir sa température corporelle égale à celle de l’extérieur ! Blague à part, la chaleur était difficilement supportable pendant ces jours de maladie… Jonathan va mieux et moi aussi, tant mieux car nous avons tant à apprendre et à connaître qu’il vaut mieux être en forme !

Pour le « team », Yveline

One Reply to “Voyage en direction de Koumra”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s