Le choc des cultures

chocculture1

Nous venons de passer notre septième mois au Tchad, cela ne nous empêche pas de toujours nous étonner et avoir à sourire des différences culturelles auxquelles nous sommes confrontés, inévitablement…

Voici quelques exemples relevés au fil de notre séjour à Béthanie :

Mais où est le juste milieu ?

  • Température à l’ombre à Tramelan le 21 mai 2013 : 6°C
  • Température à l’ombre à N’Djamena pour la même date : 42°C

chocculture2

La technique de survie

  • Chez nous : te doucher longuement à l’eau bouillante pour te réchauffer, puis sortir de la douche et te sécher le plus vite possible pour te glisser sous le duvet pour ne pas mourir de froid…
  • Ici : te doucher longuement à l’eau « froide » (disons plutôt … tiède) pour te rafraîchir, ensuite ne pas te sécher pour te poser en tenue d’Adam sous le ventilateur ; quelques minutes précieuses de fraîcheur… pendant lesquelles le challenge est de t’endormir le plus rapidement possible… avant de mourir de chaud à nouveau !

Les travaux

  • Chez nous : si tu entreprends des travaux autour de ta maison, l’entrepreneur va venir, te proposer un devis, se débrouiller pour faire le travail et lorsque ce sera fini te présenter une facture… pas toujours adaptée au devis de départ mais bon…
  • Ici : l’entrepreneur va aussi venir, te proposer un devis mais avant de commencer il va falloir que tu lui achètes des pelles, des brouettes, du ciment, du sable, du gravier, etc. bref, il faut payer au moins la moitié du devis en avance pour que les travaux puissent commencer… et tu n’es encore même pas sûr que le gars en question soit capable de faire le travail !

La langue administrative

  • Chez nous on dirait… en fait je sais même pas comment on dirait ça chez nous…
  • Voici un exemple d’une ligne adressée à une personnalité – plus ou moins-importante : « Je viens par ce truchement auprès de votre haute bienveillance vous faire-part du déguerpissement de notre mur. »

Un enterrement

  • Chez nous : la famille proche viendra aider à préparer l’enterrement et les invités seront conviés à une cérémonie généralement suivie d’une collation. A moins que ce ne soit vraiment une personne de ta famille très proche, tu manqueras le travail seulement le jour de l’enterrement, et encore…
  • Ici : la famille proche et éloignée viendra dès l’annonce du décès chez toi pour ce qui est appelé la « place mortuaire », celle-ci peut durer jusqu’à une semaine. Même si ce n’est pas ta famille très rapprochée (parents / conjoint / enfants), tu manqueras le travail pour la durée de la place mortuaire…

La vie quotidienne

  • Chez nous : si tu travailles pour le salaire minimum, tu auras en principe au moins un appartement avec confort minimum : eau courante, électricité, sanitaires. Généralement il y a au moins une pièce par personne et tes plus proches voisins habiteront dans l’appartement d’à côté.
  • Ici : si tu travailles pour le salaire minimum, tu habiteras comme une grande partie des tchadiens dans une case en « pot-pot » (= maison en terre), sans eau courante à l’intérieur, avec parfois l’électricité, peu ou pas de fenêtres, des sanitaires au fond de la concession. En général, il y a plusieurs personnes par pièces et tes plus proches voisins vivent dans la même concession et partagent donc les sanitaires et beaucoup d’autres choses avec toi…

Le port du casque

  • Chez nous : le port du casque à moto et vélomoteur est obligatoire car les « têtes intelligentes se protègent »…
  • Ici : le port du casque à moto et vélomoteur est interdit depuis que des extrémistes musulmans qui portaient des casques ont tenté une attaque en ville !

La saleté

  • Chez nous on dirait à un enfant : « Oh non, mais tu t’es trainé dans la boue, tu es tout sale, tout noir ! »
  • Ici on dit : «  Oh non, mais tu t’es trainé dans la poussière, tu es tout sale, tout blanc ! »

La grossesse

  • Chez nous on raconterait peut-être l’histoire ainsi : Une femme a fait un voyage au sud du pays, elle a rencontré un homme avec lequel elle a couché et est tombée enceinte. Il faudrait retrouver cet homme qui l’a mise enceinte.
  • Ici on dit : Une femme est allée au sud prendre une grossesse. Il faudrait retrouver l’homme qui l’a grossit.

Histoire de prononciation

  • Chez nous on dit : « cette sauce est gluante » et « avec cette chaleur, je dégouline »
  • Ici on a entendu dire : « cette sauce est gulante » et « avec cette chaleur, je gouline » !

Tournures

  • Chez nous on dirait : « je n’ai montré aucune de mes employées du doigt, mais l’attitude de certaines d’entre-elles me paraît suspecte. »
  • Ici on dit : « je n’ai doigté aucune de mes employées, mais l’attitude de certaines d’entre-elles me paraît suspecte. »
  • Chez nous on dirait : la nuit dernière une de ces gastro m’a pris !
  • Ici on dit : j’ai diarrhé pendant toute la nuit passée !
  • Chez nous on dirait : cette femme est malade mentale
  • Ici on dit : C’est une « déréglée » ou c’est une « mentalité »

La guerre des boutons 

  • Chez nous c’est la guerre des boutons à l’adolescence
  • Ici c’est la guerre des boutons de toute façon ! Un exemple sur Jonathan :

chocculture3

La pluie

  • Chez nous on dit : « oh non pas encore de la pluie ! »
  • Ici on dit : « quand est-ce qu’il va enfin pleuvoir ? »

chocculture4

Et oui, la semaine passé une bonne pluie s’est enfin abattue sur Béthanie, cela nous a rafraîchit, au moins le temps d’une nuit… ! Nous espérons que ces quelques lignes vous ont permis d’en apprendre un peu plus sur le « choc des cultures » que nous vivons quotidiennement ici…

Comme on dirait ici : « à bientôt, si Dieu nous prête vie ! » ou « prochainement, Dieu voulant ! »

Jonathan et Yveline

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s