Dernière ligne droite

Chers amis,

Notre aventure tchadienne touche à sa fin. En effet, dès le 2 octobre nous serons de retour dans notre chère patrie… dernière ligne droite, donc ! Cela implique aussi : beaucoup de travail avant de passer les rênes au suivant, beaucoup de bisous à faire à tout le monde, beaucoup de choses à ranger et beaucoup d’affaires à caser dans 4 valises de 23 kg chacune…

Le temps file décidément aussi vite en Afrique qu’ailleurs et bien de l’eau a encore coulé sous les ponts depuis notre dernier article. Beaucoup d’eau pas seulement au sens figuré puisqu’avec la saison des pluies, la ville est inondée en maints endroits.

eau

Avec cela, les moustiques ont malheureusement aussi fait leur apparition et du même coup les risques de paludisme. La moustiquaire qu’on avait abandonnée pendant la saison sèche est à nouveau de grande utilité. Dieu merci, pour l’instant pas de malades à Béthanie à part de gros rhumes !

Fin juillet nous avons profité d’un dimanche de repos pour nous rendre au rocher de l’Elephant qui se trouve au Nord du pays, un sacré curiosité de la nature ! Nous avons même eu la chance de profiter de guides et gardiens de la voiture sortis de nulle part…

rocher

Honorine nous a quitté fin août, nous nous sommes retrouvés seul expatriés à Béthanie…dire que lorsque nous sommes arrivés nous étions 7, puis les personnes sont parties une à une pour nous laisser tous les 2, ça fait un peu bizarre mais on s’en sort. Dès le 19 septembre, c’est un tchadien qui va reprendre le flambeau, nous sommes donc peu-être les derniers expatriés à la tête de Béthanie…

L’équipe des « derniers survivants »
L’équipe des « derniers survivants »

Le 18 juillet a eu lieu la journée internationale Nelson Mandela organisée à Béthanie par l’Ambassade de l’Afrique de Sud. Grâce à cette journée, l’aire de jeu a été refaite à neuf : réfection des pièces en bois attaqué par les termites, nouvelle peinture sur les couleurs défraichies et plantation de quelques arbres autour. Les invités ont tous mis la main à la pâte, même l’ambassadeur d’Afrique du Sud et du Nigeria. Un des buts de la journée était que tout le monde donne 67 minutes de sa vie pour aider son prochain. Les 67 minutes font référence aux 67 ans pendant lesquels Nelson Mandela a lutté pour l’abolition de l’apartheid. En tous cas, les enfants sont contents, ils peuvent à nouveau se donner à cœur joie sur les toboggans, balançoires, maisons et le pont de l’aire de jeu !

jeurenov

Suite à l’arrivée d’un container venu d’Europe, les enfants ont reçu de nouveaux jeux : une maison grandeur « enfant » et des chevaux à bascule. Quelle pagaille la première fois qu’ils les ont découvert !

jeueurope1jeueurope2

Voici encore quelques impressions de la ville de N’Djamena, les images parlent mieux que tous les mots qu’il faudrait utiliser pour expliquer l’inexplicable… !

ndjamena1 ndjamena2 ndjamena3 ndjamena4 ndjamena5 ndjamena6 ndjamena7 ndjamena8

Et pour terminer, nous vous présentons Chuck, notre dernière surprise arrivée cette semaine à Béthanie !

chuck

Pourquoi l’avoir nommé « Chuck » ? En fait, puisque la vie n’est pas toujours simple à Béthanie, rien de tel qu’une petite séance « blagues sur Chuck Norris » pour se détendre, n’est-ce pas Honorine ?!

En voici un exemple : « Chez nous quand on ne fini pas nos assiettes on nous parle du grand méchant loup, mais au États-Unis on leur parle de Chuck Norris, c’est pour ça qu’il y a plein d’obèses là-bas ! »

A vous tous qui êtes avec nous sur le blog, en pensées ou en prières…au revoir et à très très bientôt !

Jonathan et Yveline

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s